jeudi 5 octobre 2017

Stéphane Vanderhaeghe - À tous les airs (ritournelle)

Stéphane Vanderhaeghe A tous les airs (Ritournelle) Ed. Quidam

Stéphane Vanderhaeghe

À tous les airs (ritournelle)

Ed. Quidam


Des histoires gravées sur les stèles aux comédies humaines qui se jouent dans les allées, qu'on en ait conscience ou non, il se passe bien des choses dans les cimetières. Et, s'ils pouvaient parler, les morts en auraient long à nous dire. À défaut, c'est classique, les informations viennent d'un corbeau. Quelles informations ? C'est tout le sujet du livre. Dans cette petite bourgade provinciale, les courriers anonymes affluent au poste de police et l'employé municipal, impliqué mais désinvolte, interroge les habituées des lieux. D'une visite à une autre, on se raconte et il semble évident que tout le monde ne passe pas la grille pour innocemment fleurir les pierres tombales.

Ce deuxième roman de Stéphane Vanderhaeghe est un bel et rigoureux exercice d'écriture, un livre qui se propose d'analyser dans ses moindres détails une situation dont on ignore tout. On ne sait rien des lettres anonymes, on ne sait rien de l'affaire, on ne sait rien des suspects, on ne sait rien de rien et on comprend vite qu'on n'en saura pas plus. À tous les airs (ritournelle) est donc une variation expérimentale sur le registre du roman policier, basée sur une absence totale d'intrigue et dénuée de toute perspective de résolution. Si l'exercice est fichtrement séduisant et parfaitement maîtrisé, le roman, qui pousse à l'extrême son raisonnement, a les défauts de ses qualités. Les contraintes fixées sont probablement trop présentes et le résultat manque un brin de naturel et de fluidité. Ainsi, si le livre est intéressant, joliment écrit et très inventif, sa lecture n'est pas exactement passionnante.

Ceci dit, amateurs de niches stylistiques et de tentatives formelles, ce livre est pour vous !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire