jeudi 13 février 2020

Alain Musset - Station Metropolis, direction Coruscant

Alain Musset  Station Metropolis, direction Coruscant  Ed. Le Belial'

Alain Musset 

Station Metropolis, direction Coruscant 

Ed. Le Bélial' 


La croissance démographique étant ce qu'elle est et l'exode rural ce que vous savez, les cités du futur seront surpeuplées. Maintenant que tous les urbanistes s'accordent sur ce point, la question de l'avenir des villes reste à débattre et leur organisation à décider. Alain Musset est allé piocher dans les différentes projections que l'on trouve chez les auteurs d'imaginaire - dans des romans d'anticipation mais également des BD, des films ou des séries - afin de voir si d'éventuelles tendances se dégagent sur l'adaptation de l'habitat aux besoin des hommes.

L'urbanisme est au cœur de cet essai qui s'interroge donc sur la bétonisation du paysage, le fossé qui se creuse dans la cité entre les riches et les pauvres, l'impact des grands ensembles sur la population, la gestion de la pollution et les moyens de transport, l'accès à l'eau ou encore la disparition des commerces de centre-ville en faveur des centres commerciaux. Toutefois, ne cherchez pas de scoops sur l'aménagement du territoire ou la planification spatiale, l'auteur, géographe et directeur d'études à l'EHESS, entend moins révolutionner le sujet que communiquer une profonde passion pour la SF. Et c'est d'ailleurs l'intérêt principal de cet ouvrage. Véritable carnet d'inspiration, cet essai passionnant, fluide, joliment illustré et parsemé de remarques volontiers sibyllines sur la politique, donne envie de lire ou regarder toutes les références de sa vertigineuse bibliographie - ainsi que les autres titres de la collection Parallaxe (par exemple celui-ci).

D'autres avis ? Hop ! Yogo, Yuyine, Lune, Aelinel, Xapur...

12 commentaires:

  1. Réponses
    1. En effet, l'auteur communique très bien son enthousiasme.

      Supprimer
  2. Très intéressante et qui fait réfléchir.

    Elle est vraiment sympa cette collection Parallaxe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet. Et dans la même collection, je viens d'ailleurs de commencer "Comment parler à un alien" de Frédéric Landragin. Je pense que ça va être aussi intéressant.

      Supprimer
  3. De combien d'unités ta liste d'envies de lecture a-t-elle augmenté ? ^^
    J'ai été convaincu par ma première incursion dans cette collection, vu tous les bons retours je n'hésiterai pas à lire aussi celui-ci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma liste a dépassé le niveau du quantifiable, j'en ai peur. Tu peux sans risque te lancer dans celui-ci.

      Supprimer
  4. Merci beaucoup pour vos commentaires! J'aimerais aussi savoir comment vous interprétez mes remarques "sibyllines" sur la politique… J'ai effectivement voulu les présenter de manière assez douce, mais en fait c'est au cœur de mes réflexions sur les villes et les sociétés urbaines, autour du thème de la justice.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zut, je savais que j'aurais du prendre des notes pendant ma lecture !
      Disons qu'entre vos remarques sur le fait que les frontières sont faites pour être franchies (n'en déplaise à Trump), sur les bruits des bottes qui résonnent encore aujourd'hui en Europe ou encore sur la mort sociale (entre autre) des hommes désargentés, on vous sent remonté contre les inégalités et contre la tournure des évènements. Et un peu défaitiste, bien que pas tout à fait résigné.
      Quoi qu'il en soit, j'ai beaucoup aimé ce livre qui m'a invité à poser un œil neuf sur mon environnement urbain (même si je vais devoir choisir entre regarder autour de moi et lire la quantité de livres que cet essai recommande).

      Supprimer
  5. Ah, merci TmbM! C'est vrai, de temps en temps je me sens un peu découragé peut-être parce que j'ai beaucoup travaillé dans les quartiers pauvres des grandes viles latino-américaines. Mais je ne me donne pas pour vaincu: c'est le sens de la dernière phrase du bouquin qui fait allusion à la fin plutôt encourageante (même si elle est glaciale) de Snowpiercer.

    RépondreSupprimer
  6. Il est déjà dans ma liseuse, je m'y mets bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas adorer. Mais, encore une fois, attention à ta wishlist !

      Supprimer