samedi 6 février 2016

Gustave Le Rouge - Le sous-marin "Jules Verne"

gustave rouge sous marin jules verne

Gustave Le Rouge

Le sous-marin "Jules Verne"

Ed. 10/18


Je commence à en avoir lu pas mal des bouquins de Gustave Le Rouge et, après Le mystérieux docteur Cornélius (mon article est là), je m'étais dit qu'il était temps d'arrêter. J'aurais peut-être dû m'écouter. Ou au moins espacer un peu plus ces deux lectures. Car je crois que ce Gustave Le Rouge-là est celui de trop.

Pour résumer, disons que Goël Mordax, ingénieur français, gagne un concours visant à concevoir le sous-marin idéal. Son concurrent malheureux, frustré, décide de se venger. Comme on est dans une construction ultra-schématique, le méchant est américain, n'a absolument aucun scrupule et suffisamment d'argent pour pouvoir tout se permettre et commettre le pire. Et en plus, bien sûr, il est amoureux de la femme de Mordax. S'ensuivent des aventures à rebondissements, des luttes et des confrontations, des idées reçues aussi énormes qu'éculées sur ces satanés yankees et une histoire d'amour dont je ne vous dirai pas si elle finit bien pour ne pas vous dévoiler la chute (ah, vous aviez deviné que ça finit bien ? Bon.).

Comme toujours chez Le Rouge, il y a de bonnes idées, du vocabulaire et un certain talent, mais il se répète un peu le vieux Gustave.

Sinon, au cas où son titre ne vous aurait pas sauté aux yeux, ce roman est un bel hommage à Jules Verne (vous l'aviez deviné également ? Mais je n'ai plus rien à vous apprendre donc).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire