lundi 14 mars 2016

Katherine Mansfield - La garden party et autres nouvelles

Katherine Mansfield La garden-party et autres nouvelles Le Livre de Poche

Katherine Mansfield

La Garden-Party et autres nouvelles

Ed. Le Livre de Poche


Katherine Mansfield est une écrivaine et poétesse néo-zélandaise du début du XXème siècle. Morte très jeune, elle n'aura que peu publié mais aura marqué durablement le milieu intellectuel et littéraire de son époque. Principalement connue pour le recueil de nouvelles dont il est question ici (du moins, je la connaissais principalement pour ça), elle a nourri son œuvre de ses souvenirs et de ses expériences personnelles. De fait, il ne faut pas s'attendre en lisant ses livres à y trouver des intrigues compliquées ni des situations improbables mais plutôt des études de personnages, des descriptions contemplatives et des observations factuelles.

Et c'est ce qui fait à la fois son intérêt et sa limite. Je m'explique.

Dans La garden Party, qui est à la fois le titre d'une nouvelle et celui du recueil dont elle est extraite, on assiste à des tableaux du quotidien, on contemple des portraits et l'auteur nous dépeint des scènes à la manière d'un peintre impressionniste, à coups de touches légères, de finesse et de subtilité. Il y est question des relations entre les protagonistes et des jeux auxquels se livrent ceux-ci. On découvre alors une société, on rentre dans la psychologie des personnages mais il ne se passe absolument rien.

Et si c'est beau, c'est un brin ennuyeux.

C'est donc plus à envisager comme de la prose poétique que comme de l'intrigue romanesque.

Je n'ai aucun problème avec cette veine mais je crois que je ne m'attendais pas à ça et que j'ai donc été surpris. Et un peu déçu. Car j'ai terminé chacune de ces nouvelles en me demandant si je n'étais pas passé à côté de la chute. Mais en fait non, c'est juste qu'il n'y en a pas. Jamais.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire