jeudi 1 juin 2017

Léo Henry / Stéphane Perger - Point du jour

Léo Henry Stéphane Perger Point du jour Scylla

Léo Henry / Stéphane Perger 

Point du jour 

Ed. Scylla 


Voici nos deux briscards de l'entreprise Yirminadingrad réunis pour un nouveau projet ! De son titre complet La Ballade de Gin & Bobi et autres récits de Point du jour, ce recueil de nouvelles ressemble par bien des points à Adar. Richement illustré des dessins de Stéphane Perger, le texte de Léo Henry est abstrait et littéraire. Il obéit à des contraintes formelles, notamment la longue nouvelle de 111 111 signes (je n'ai pas pris la peine de compter). Les titres sont ceux de chansons mais ma culture musicale étant ce qu'elle est - proche du néant - je crains d'être passé à côté de la plupart des références qui y sont faites.

Des nouvelles sont inédites, d'autres non, et l'univers, difficilement perméable, est si éloigné de celui de La Panse qu'il est difficile à croire que les deux puissent être signés du même auteur. Il y a de la cohérence dans la langue et dans les thèmes mais l'ensemble m'a semblé décousu et certains textes sont si particuliers, voire obscurs, que je serais bien incapable de faire le résumé de tout ou partie du recueil. C'est un livre exigeant, difficile, conceptuel, bien moins grand public mais tout particulièrement intéressant. La langue est élaborée, imagée et assez argotique, les illustrations sont sombres, parfois plus parlantes que le texte et la couverture est très réussie. L'objet est beau, pas moins.

Finalement, tout comme parfois je peux contempler un tableau non-figuratif et l'apprécier sans vraiment savoir ce qu'il représente, j'ai du mal à expliquer pourquoi mais j'ai beaucoup aimé ce livre. J'ai aimé l'ambiance générale qui s'en dégage et les impressions qu'il m'a procurées. Pourtant je ne suis pas sûr d'avoir tout compris.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire