vendredi 11 septembre 2020

Frédéric Landragin - Comment parle un robot ?

Frédéric Landragin  Comment parle un robot ?  Ed. Le Bélial'
Frédéric Landragin 

Comment parle un robot ? 

Ed. Le Bélial' 


Ce livre (le deuxième (ou (soyons précis)) le second que je lis ((après Comment parler à un alien (ici) (qui traite de sujets similaires (mais sous des angles d'approches différents (et qui (donc) en offre une approche complémentaire (déjà publié dans la collection Parallaxe (l'excellente collection, devrais-je dire (j'adore cette collection (au catalogue duquel on compte notamment un (non moins excellent) ouvrage sur l'urbanisme ())))))))) de Frédéric Landragin (docteur en informatique-linguistique (et (accessoirement) directeur de recherche au CNRS)) s'intéresse (et nous (ou au moins moi (il est peu probable que je sois le seul)) intéresse) aux machines à langage (les robots qui parlent) dans la science-fiction) et rend parfaitement accessible ((grâce à de nombreux exemples (et de multiples références (littéraires ((mais pas que) il remet (d'ailleurs) une (jolie) couche sur L'enchâssement (de Ian Watson (qui figurait (déjà) en bonne position sur ma pile à lire (Le Bélial'))))) vulgarise (dit-on))) le sujet (diablement technique (d'autant plus diablement qu'il est est mis en parallèle (j'allais dire confronté (je ne suis pas sûr de savoir si c'est plus adapté)) avec l'informatique et l'intelligence artificielle (les trois disciplines impliquées dans ce que l'on nomme le TAL (le Traitement Automatique des Langues))) qu'est la linguistique) et vous apprendra long sur notre rapport à la langue (ainsi que sur la complexité (et la subtilité) du langage)) est passionnant !

Plus d'avis ? Hop !

8 commentaires:

  1. Ta chronique est drôle et illisible :D Enfin je pense avoir compris le fond grâce au dernier mot.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le dernier mot est le seul à retenir. Le reste n'est qu'un enrobage alambiqué.

      Supprimer
  2. J'avais bien aimé son premier essai sur la linguistique. Je vais tenter celui-là aussi.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai l'impression qu'il y a quelque chose de particulier dans cette chronique, une sorte de référence cachée. Mais je ne sais vraiment pas ce qui me fait dire ça...

    (excellent billet ; ça renforce mon envie de le lire, ça a l'air de faire de l'effet. =P)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me demande si je suis plus lisible pour les robots que pour les humains.

      Supprimer
  4. Intriguant. Mais je dois d'abord apprendre à parler à un alien.

    RépondreSupprimer