Challenges

lundi 28 août 2017

Rafael Pinedo - Plop

Rafael Pinedo  Plop  Ed. L'Arbre Vengeur 

Rafael Pinedo 

Plop  

Ed. L'Arbre Vengeur 


J'ai passé peu de temps à lire ce livre, beaucoup plus à y réfléchir. Très court, vite lu, je l'ai refermé le sourcil froncé, totalement perplexe, convaincu d'être passé à côté d'un incroyable roman, d'un Quinzinzinzili argentin. Après réflexion, je crois que j'ai plutôt consacré deux heures à une supercherie grotesque.

Je m'explique.

Ce livre met en scène un personnage, Plop, et la tribu dans laquelle il évolue. En une série de courts chapitres thématiques, sur fond de décor post-apocalyptique dégénéré, on le suit depuis sa naissance jusqu'à sa chute annoncée. Les différents épisodes, qui le confrontent à des rituels, à ses semblables, au quotidien et à l'exceptionnel, sont régulièrement fondés sur de bonnes idées, souvent prometteuses. Mais elles sont peu exploitées, uniquement survolées et éventuellement laissées à la libre imagination et interprétation du lecteur. De même, les personnages ne sont jamais creusés et on n'en verra, dans le meilleur des cas, que la surface. Au final, les portraits, le sien et celui de sa société décadente irrécupérable, ont peu de relief. On peut même dire que, dans l'ensemble, ce roman ne brille définitivement pas par ses nuances.

Le fil conducteur du récit, plus que dans l'évolution de Plop ou de son univers, réside dans un registre récurrent d'ultra-violence et de sexualité aussi crue qu'exacerbée. L'une et l'autre m'ont régulièrement semblé gratuites.

Comme je le disais, j'ai d'abord eu le sentiment d'être passé à côté de Plop, mais finalement... Le titre fait référence au bruit que fait le personnage en tombant dans la boue. Vraiment ? J'ai une autre interprétation, toute personnelle, le son d'un bon gros pétard mouillé.

2 commentaires:

  1. Zut, je l'ai dans ma PAL.
    C'est pas grave, je pourrai ainsi confronter mes impressions aux tiennes et qui sait...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je serais curieux d'avoir votre avis sur celui-ci, Lekarr. Avec un peu de chance, vous y verrez ce que je n'ai pas su y voir. Dans le cas contraire, et bien... c'est un livre très court...

      Supprimer