mardi 24 janvier 2023

Stephen King - Le pistolero

Stephen King Le pistolero tour sombre j'ai lu
Stephen King 

Le pistolero (La Tour Sombre - I)

Ed. J'ai Lu

 
Au début des années 90, déjà gros lecteur, j'avais lu à peu près tous les romans de Stephen King, dont les trois premiers tomes parus de La Tour Sombre, son grand œuvre inspiré d'un poème de Robert Browning et influencé par les livres de Tolkien et les films de Leone, mais malheureusement inachevé à l'époque. La fin du troisième tome m'avait laissé exsangue. Le temps que paraisse le suivant, presque dix ans plus tard, la frustration avait laissé sa place à l'acceptation et j'étais passé à autre chose. Pour autant, je m'étais toujours promis d'y revenir un jour. Ce jour est arrivé !
 
Je me souviens, j'avais alors quatorze ou quinze ans, je me souviens que j'avais difficilement entamé ce cycle. Le premier tome était lent et long - alors qu'il est de loin le plus court. On y suit le quotidien d'un pistolero taiseux poursuivant un homme en noir à travers un vaste décor de western, dans un monde qui ressemble à une version alternative du nôtre. On ne sait pas vraiment qui ils sont ni ce qui les motive. Peu importe. Trente ans plus tard, je ne l'ai pas du tout relu du même œil. Je l'ai même trouvé passionnant et l'ai dévoré rapidement, quand bien même il ne se passe effectivement pas grand chose. J'y ai découvert une subtilité qui m'avait échappée ainsi qu'une ambition fascinante et une grande maturité. J'imagine qu'il me manquait les références, à moins qu'il ne m'ait simplement manqué la garantie, dont je dispose aujourd'hui, que la suite sera à la hauteur de mes attentes. Car, de mémoire, les tomes suivants, du moins les deux autres que j'ai lus, m'avaient alors embarqué dans une fresque romanesque magistrale dont certaines images sont encore gravées dans mes souvenirs. Autant il ne me restait presque rien du Pistolero, autant les crabes géants et les doigts amputés du deuxième tome, Les Trois Cartes, ou le jeu des devinettes dans le train fou du troisième, Terres Perdues, sont des épisodes encore frais et vivants dans ma tête. Je verrai vite s'ils correspondent à la réalité ou si ma mémoire me joue de sombres tours...

8 commentaires:

  1. Je ne sais pas si ta mémoire te joue des tours, mais j'ai un souvenir à peu près similaire au tien. Les événements des tomes suivants que tu évoques me parlent, mais de ce premier tome, lu un peu laborieusement bien qu'apprécié, il doit me rester... l'incipit.
    Je ne sais pas si j'oserai - et prendrai le temps de - la relire un jour, mais quelle série ! Bonne (re)découverte, tu as bien de la chance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis content d'y revenir. J'espère que le voyage vaudra le coup. Ceci dit, n'ayant aucune obligation, s'il commence à devenir trop long ou insatisfaisant, je me laisse le choix de sauter du train en marche. On verra !

      Supprimer
  2. Ah! celuic-ci, il est à la maison, même sir je n'ai jamais eu le courage de l'ouvrir. Faudra que je franchisse le pas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchir le pas, oui ! Mais uniquement si tu envisages ce roman comme le premier d'un cycle. Seul, il ne présente pas un intérêt majeur.

      Supprimer
  3. Je m'étais préparée : j'ai enchainé les trois qui étaient sortis à l'époque (en 1996). J'ai tout lu par la suite au fur et à mesure que je me rendais compte qu'ils étaient sortis en poche.
    Bonne relecture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Relecture partielle : au-delà du troisième tome, ce sera l'aventure !

      Supprimer
  4. Génial!!! Holàlà la Tour sombre ça a été un truc de fous pour moi!!! Immense!! Un chef d'œuvre!!!!
    "Trente ans plus tard, je ne l'ai pas du tout relu du même œil" --> Il y a sûrement l'élément temporel qui a joué, mais es-tu sûr d'avoir relu exactement le même bouquin? Les détails m'échappent, mais King a retravaillé ce tome à un moment donné, il a ajouté quelque chose comme 6 000 mots par rapport à ce qui avait été publié au début des années quatre-vingt. J'ignore tout de l'historique de publication en France, mais peut-être que tu as aussi lu une version plus complète.
    En tout cas, j'espère que tu apprécieras le voyage!! Cinq ans que je l'ai lu et cette tour me hante encore!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, je le lis dans une version corrigée et complétée qui s'inscrit probablement dans ma capacité corrigée et complétée à apprécier les bons livres !

      Supprimer